Quartier des Conquérants : la dernière victime?

Vous avez sans doute entendu parler du dernier projet immobilier (un de plus!) qui a émergé sur la commune.

Comme pour les autres, pas de démocratie participative, pas d’information des habitants et surtout, une prise de position ubuesque de la majorité municipale.

Comme souvent, ce sont les habitants qui ont dû se mobiliser afin de se faire entendre, et disons le franchement, respecter.

Chaque élu de l’opposition a le droit de poser UNE question diverse par Conseil Municipal sur un sujet qui n’est pas à l’ordre du jour. Comme promis aux habitants du quartier, venus en masse ce jour là, voilà la question que j’ai posé à Madame le Maire et sa majorité.

« Les habitants du quartier des Conquérants ont eu la désagréable surprise en rentrant de vacances en Juillet de découvrir un permis de construire, accordé par la ville,  qui annonçait l’arrivée de deux immeubles collectifs  un de plus de 11 mètres et l’autre de plus de 14 mètres de haut, sur le site de l’entreprise Teffri.

Ce projet avait été annoncé en réunion de « démocratie participative » si ma mémoire est bonne, en Mai dernier,  animée par Monsieur Caudron 1er adjoint en charge de cette politique,  et avec l’intervention de Monsieur Briffaut.

Après avoir subi la désagréable sensation qu’on ne les considérait pas puisqu’ils n’étaient au courant de rien, , les habitants se sont mobilisés, et on les comprend, contre ce projet qui, nous semble t il, comporte de très nombreuses incohérences.

Incohérence architecturale d’abord : comment imaginer à cet endroit un immeuble de cette taille qui viendrait dénaturer totalement la logique d’habitat de ce quartier?

Incohérence de composition : Il se dit que ces logements seraient très majoritairement des types 2. Mais ce quartier est essentiellement résidentiel et familial. Il accueille des familles . Quelle logique pourrait motiver de n’avoir que des logements à une chambre hormis une logique de profits financiers? La cible avouée de clientèle, à savoir des investisseurs en recherche de défiscalisation, peut laisser craindre un entretien du bâtiment dans le temps laissant à désirer.

Incohérence sécuritaire : Comment imaginer sur cette petite voie de circulation bouchonnée chaque matin par la proximité des nombreux établissements scolaires et le passage des trains que près de 50 véhicules supplémentaires pourraient venir alourdir la circulation? Sans oublier l’élévation exponentielle du risque d’accident

Il semble évident que ce projet n’est pas en adéquation avec ce quartier.

Les Conquérants vont ils rejoindre la longue liste des quartiers lésés par une logique décisionnelle d’un autre âge, votée par l’intégralité de votre majorité dont certains membres promettent déjà que dans le futur ils ne feront plus ce qu’ils font pourtant depuis plusieurs dizaines d’années? 

Les Lambersartois seront ils dupes?

Canteleu 3 fois, le quartier Nord Ouest 2 fois, le Canon d’Or une fois, et j’en oublie peut être .

Autant de collectifs de citoyens courageux qui ont dû se lever contre des décisions iniques, prises à leur insu. Est ce un procédé loyal vis à vis de la population?

Alors, c’est vrai, il faut être honnête et rappeler que la ville n’est pas le donneur d’ordre de cette opération, et qu’elle n’est pas responsable de tout.

Mais quand même…

Comment la ville, qui prétend être engagée dans une démocratie participative, a t elle pu instruire ce permis de construire, le valider, et à aucun moment estimer que les habitants auraient peut être mérités d’être informés? Je dirais même considérés.

La ville n’aurait elle pas dû, AVANT toute décision concernant ce permis, échanger et informer les habitants et être l’interlocuteur privilégié du promoteur?

Car oui, nous pensons que la ville, outre un pouvoir de préemption dont elle n’a plus les moyens, a un devoir de protection de l’intérêt de ses habitants.

Un sursis à statuer aurait pu être pris, et la ville aurait même pu monter un dossier, même fragile, pour refuser le permis de construire. 

Au pire du pire, la ville risquait de voir le promoteur gagner au tribunal administratif et être contrainte de délivrer le permis. Mais au moins les habitants auraient eu la consolation de voir que leurs élus étaient à leurs côtés.

Aujourd’hui rien de tout cela. Un silence officiel assourdissant pour ses habitants, dont certains risquent de voir leur bien immobilier perdre de la valeur.

Ma question est la suivante madame le Maire, pouvez vous, en cette enceinte, nous expliquer quelle est la position de votre groupe sur ce dossier, et comptez vous ouvrir le dialogue avec les habitants, voir les aider dans leurs démarches de contestation ?

Je vous remercie,

Frédéric DEHAEZE pour le groupe Les Indépendants

Il semble que cette intervention en Conseil Municipal ait contribué à faire « bouger les lignes » et le collectif sera prochainement reçu en Mairie.

Pourront ils réellement infléchir le projet? Rien n’est mon sûr mais nous leur souhaitons et les soutenons dans cette démarche.

 

IMG_6958

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s