Lettre ouverte… La suite!

Il y a deux semaines, j’écrivais une lettre ouverte aux élus de la majorité minoritaires.

Cette dernière était reprise par la presse quelques jours plus tard.IMG_0084

Depuis, beaucoup attendaient la réaction de Madame le Maire…

La Voix du Nord de ce matin nous apprend que celle-ci a enfin tranché. En « retirant partiellement ou totalement les délégations » aux élus suivant Christophe Caudron.

IMG_0082

Cela mérite un petit coup de décodeur…

En fait, il y a deux façons pour un Maire de donner des délégations à un Conseiller Municipal. Il peut :

  • Soit le faire élire par le Conseil Municipal Adjoint au Maire
  • Soit le nommer Conseiller délégué

Sur le principe, la tâche est relativement identique : le Maire délègue ses pouvoirs sur une ou plusieurs politiques de la ville. En échange de cette responsabilité, et de ce travail, le Conseiller en question touche une indemnité, qui, pour faire simple car ne ne sont pas tout à fait les chiffres de Lambersart, vont tourner autour de 600€ par mois pour le Conseiller Délégué, et de 1000€ par mois pour un adjoint au Maire.

Le Conseiller Délégué se fait désigner par le Maire. Il a donc le pouvoir de retirer d’autorité les responsabilités données s’il estime que cela est nécessaire.

Par contre, même s’il peut changer les délégations octroyées (les réduire, les changer), il ne peut enlever le statut d’adjoint au Maire sans le vote du Conseil Municipal. Et il doit donc leur laisser au moins une délégation.

C’est le choix que vient de faire Madame le Maire en supprimant les postes de Conseillers Délégués, et en réduisant au minium les délégations de chacun des adjoints désirant rompre avec l’équipe majoritaire et ses méthodes…sans rompre avec leur statut et leurs indémnités.

Nous avons donc désormais 5 Adjoints qui n’ont plus que des délégations symboliques, qui sont ouvertement et publiquement contre l’équipe qui les a installés à leurs fonctions, et avec laquelle ils ont pourtant tout voté à l’unanimité, et qui continuent de percevoir leurs indemnités…

D’ici à mars, même si la perte est limitée, ils encaisseront encore près de 30 000€ d’argent publique .

Encore une fois, je précise que je respecte totalement la liberté de chacun de changer d’avis et d’orientation politique.

Et je reconnais, et respecte, le travail de chacune de ses personnes lorsqu’ils étaient en charge de délégations sous les ordres de Madame le Maire. Là n’est pas la question.

Mais si ces personnes avaient déclaré leurs intentions, et avaient fait preuve de cohérence en démissionnant de leurs fonctions et en constituant un nouveau groupe politique au sein du Conseil Municipal, les choses auraient été plus saines.

Ils auraient fait preuve d’une certaine noblesse, de panache et d’un sens de l’honneur et de l’exemplarité que les électeurs espèrent retrouver chez leurs élus.

Mais en agissant ainsi, et en allant à l’encontre de leurs propres déclarations de 2014 (cf ma Lettre ouverte), ils viennent jeter sur leurs candidatures, à mon sens, une vraie question de moral et d’éthique.

Je le regrette sincèrement.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s